samedi 7 mai 2016

Palacio de la Salina : Le prestige perdure




            Cela fait presque un mois que je ne vous ai pas emmené dans la belle ville de Salamanque, alors j’ai décidé de vous faire visiter le Palacio de la Salina, pas forcément très connu et qui vaut pourtant le détour. Situé sur la même place que le monument à Christophe Colomb il se trouvera sûrement sur votre chemin entre la Plaza Mayor et les couvents de San Esteban et de Las Duenas. Pourquoi donc ne feriez-vous pas quelques pas dans sa cour intérieure récemment restaurée ?

            La puissante Salamanque de la Renaissance n’est pas seulement une ville estudiantine mais aussi une cité noble. En 1538, Rodrigo de Messía Carrillo et Doña Mayor de Fonseca font construire leur demeure par Rodrigo Gil de Hontañón, rappelez-vous nous avons parlé de cet architecte lors de notre dernière escale à Valladolid à propos de l’église San Benito. Ce palais est d’abord connu sous le nom de la maîtresse de maison qui insista, contre les usages, pour que son second fils reçoive lui aussi une propriété en héritage, à savoir ce palais. Ce palais reste aujourd’hui encore un élément particulier de l’architecture Renaissance à Salamanque, par quelques traits atypiques.



Au XIXe les grilles actuelles furent ajoutées pour fermer les arcs de la façade. Ceux-ci ont aussi été en partie murés comme le montrent certaines photographies anciennes. Son appellation de Palacio de la Salina vient de sa fonction de grand entrepôt de sel qu’il conserva jusqu’en 1880. La Diputacion prend ses quartiers en 1884 dans les bâtiments, qu’elle a achetés dès 1881. Un siècle plus tard, le patio n’est pas beau à voir, la municipalité doit le consolider dès 1983. Le début des années 2010 permet encore une restauration du patio, ce qui inscrit le monument dans la dynamique touristique de la ville. Une petite salle d’exposition temporaire dans les caves est accessible.





Cette étape lors de votre promenade à Salamanque peut être vraiment très intéressante si ce type d’architecture vous séduit. Je ne suis pas la seule à le penser puisque la municipalité a décidé d’étendre les heures de visite du patio pour que les touristes puissent y avoir facilement accès le dimanche.  
A bientôt pour d’autres visites


DEL MAR ROSELL Maria « Deterioro progresivo de un pabellón del palacio de la Salina, en Salamanca », El Pais, 4 juin 1983

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire