mardi 16 juin 2020

La Casa Granell : Quand les chocolatiers redessinaient Astorga



            Décidément, je ne me lasse pas d’écrire sur Astorga ces temps-ci. Je vous propose de vous arrêter dans une petite rue de la ville, Calle Enfermeras Mártires de Somiedo, qui débouche sur la nationale 120-a. Le cadre n’est pas particulièrement agréable. Pourtant arrêtez vous, sur le trottoir c’est plus prudent. Il y a une très belle bâtisse à ce croisement : La Casa Granell.

dimanche 24 mai 2020

Museo del ferrocarril : Ponferrada-Villablino, la nostalgie du Bierzo industriel



            Aujourd’hui nous allons visiter une petite merveille de Ponferrada. Rendez-vous compte, depuis 2017 je n’ai pas proposé une seule visite de musée sur ce blog. Pourtant il m’en reste à vous faire découvrir, dont celui-ci que j’ai visité en 2016. Consacré aux trains, ce musée que je vous propose aujourd’hui n’est pas un géant, comme celui de Madrid, mais une charmante institution qui raconte l’histoire d’une voie ferrée particulière.

dimanche 17 mai 2020

La statue de Philippe II, une simple copie pour le roi de Valladolid ?


            Une dernière statue pour cette série, où nous avons croisé un pèlerin, Santa Teresa et Santo Domingo de la Calzada. La statue que je vous propose aujourd’hui a la particularité d’exister en plusieurs exemplaires. Nous allons nous asseoir Plaza San Pablo à Valladolid, pour observer un modèle en bronze. Cette belle ville a vu son destin changé sous la houlette de Philippe II, qui est né dans le Palacio Pimentel qui donne sur la place où nous nous trouvons. Je vous explique donc l’histoire de cette statue qui rend hommage à un souverain primordial dans l’histoire du pays.

mardi 12 mai 2020

Santo Domingo de la Calzada, architecte du chemin de Compostelle?


            Aujourd’hui, 12 mai nous fêtons la saint Achille. Oui c’est vrai, mais pas seulement. Parmi les multiples saints que l’on célèbre ce jour, on trouve aussi un certain Domingo de la Calzada (Saint Dominique de la chaussée en français). Après une statue de pèlerin à Astorga et une autre de Santa Teresa à Alba de Tormes, je vous propose une statue de Burgos qui s’inscrit dans la veine des deux précédentes. En effet nous partons rencontrer Domingo de la Calzada, saint lié au chemin de Compostelle. Pour trouver son effigie il vous faut remonter vers l’ouest la promenade du parc de la Isla, puis traverser le pont de Malatos. Vous y voilà, installez vous dans le cadre de la nationale 120, heureusement assez calme.

dimanche 3 mai 2020

La statue de Teresa d'Avila, nouvel hommage d'Alba de Tormes



Aujourd’hui voici une nouvelle statue d’un personnage bien connu dans la région : Santa Teresa. Ce n’est pas la première statue à son image que je vous présente sur le blog, en octobre je vous avais déjà proposé d"observer une de celles que compte la ville d’Avila. Entre cette dernière cité, ville natale de Thérèse, et Alba de Tormes la rivalité est immuable. La ville où est décédée la sainte possède un immense musée consacré aux carmélites déchaussées et a bien failli avoir une immense basilique en l’honneur de l’enfant d’Avila. Il fallait donc à Alba, en sus de ces deux éléments, une statue pour rendre hommage à cette sainte.

dimanche 26 avril 2020

La statue d'el caminante "Quo vadis ? " continue son voyage coûte que coûte


            Si vous êtes un lecteur régulier de ce blog, vous avez déjà eu l’occasion de lire de multiples articles sur les statues que l’on croise dans les villes de la région. Aujourd’hui, je vais donc récidiver avec une nouvelle série de statues. Première étape de ce circuit, Astorga, où je ne vous ai pas emmené depuis octobre dernier. Je vous donne rendez-vous devant l’une des entrées du parc de la synagogue pour rencontrer un très grand pèlerin.

dimanche 19 avril 2020

Auditorium San Blas : La difficile reconversion d'une église.


Aujourd’hui je vous propose de découvrir encore un monument dont vous ne pousserez pas la porte. Nous voilà donc enfermés dehors, un luxe que nous apprécierions différemment aujourd’hui. Nous sommes, virtuellement, à Salamanque, où je vous avais déjà présenté, en février, un monument qu’on ne pouvait pas visiter : Le Palacio de Orellana. Aujourd’hui c’est une ancienne église qui se tient face à nous, je dis ancienne car elle a perdu cette fonction il y a quelques années pour devenir l’auditorio de San Blas, sur la place du même nom.

dimanche 12 avril 2020

Des vidéos pour revivre les belles expositions de la fondation Caja de Burgos.



J’essaie de trouver des articles qui peuvent vous apporter un peu d’occupation durant cette longue période de confinement. Vous pouvez trouver des idées de lecture dans la rubrique Voyage au fil des pages, mais se procurer des livres est quelque peu complexe en ce moment. Je vous propose donc aujourd’hui un moyen de voyager en restant devant votre ordinateur. Direction, enfin virtuellement, Burgos.

dimanche 5 avril 2020

La Casa Goyo : 1925, León découvrait l’ascenseur !



            Tournons-nous à nouveau vers les façades que nous croisons lorsque nous nous promenons dans les rues de la région. Après un palais urbain de Salamanque, un palais de justice devenu théâtre à Soria, un ancien hôtel à Burgos, nous voilà à León. Souvenez-vous, le dernier article sur cette ville portait sur l’ancien Casino qui donne sur la Plaza Santo Domingo. Revenons au même endroit. Juste à côté du musée de la ville se dresse un grand immeuble qui mérite notre attention : La Casa Goyo.

dimanche 29 mars 2020

Voyage au fil des pages : Thérèse d’Avila




            Une petite lecture aujourd’hui sur le blog, enfin pas si petite que ça… Avouons-le, ce livre je l’ai commencé en septembre et je l’ai terminé grâce au confinement. N’allez pas croire qu’il fut inintéressant, mais je me suis arrêtée, puis je l’ai repris, avant de m’en éloigner à nouveau. En effet le Thérèse d’Avila de Joseph Perez est un ouvrage passionnant mais dense, qui ne se lit pas entre deux arrêts de tram. De Thérèse d’Avila je connaissais les grandes lignes de sa vie, aurais-je pu faire autrement en ayant cumulé les visites à son propos à Avila et à Alba de Tormes ? Deux villes qui se disputent, encore aujourd’hui, l’aura de la sainte. Néanmoins je ne me satisfaisais pas de cette connaissance limitée : les dates, quelques anecdotes comme celles des quatre piliers, et la visite de certains couvents emblématiques. Une première lecture solide à son propos s’imposait. Ayant apprécié le travail de Joseph Perez dans ses ouvrages sur Charles Quint et Philippe II, j’ai donc choisi sa biographie sur la célèbre sainte castillane. Si on retrouve des défauts qui sont propres à cet auteur, comme la répétition de faits, la pertinence du propos n’en n’est jamais altérée. Alors petit bilan de cette lecture au long cours.