mardi 6 août 2019

L'ancien Casino : une excentricité architecturale à León ?




            Après le compte rendu du voyage de l’été, je vous propose de reprendre nos visites habituelles. Aujourd’hui nous allons rester en extérieur en allant admirer une surprenante façade à l’entrée du centre historique de León. Dans les villes espagnoles, un des centres de la vie sociale des classes aisées fut longtemps le casino, León eut le sien, qui fut ensuite le siège de la banque BBVA. Je vous raconte l’histoire de ce bâtiment presque centenaire dont l’architecture questionne les passants.

dimanche 28 juillet 2019

Mon voyage de juillet 2019

Je l'avoue, cette année la Castilla y Leon
est passée au second plan, au profit d'une Espagne
plus touristique

            Après une année quelque peu chaotique, j’ai pris avec plaisir le chemin de l’Espagne. Comme l’année dernière ma chère Castilla y León n’était pas l’objectif principal de ce voyage. Après l’Aragon en 2015, la Navarre en 2017, l’Estrémadure en 2018, j’ai fait un détour par la côte Atlantique. J’ai eu une bonne intuition, après la canicule de juin, j’ai trouvé en Cantabrie, en Asturies et en Galice une fraîcheur appréciable pour multiplier les visites. Rassurez-vous, après avoir longé la côte à l’aller, j’ai tout de même fait le trajet retour par ma région préférée qui sait toujours me surprendre, malgré quelques déceptions au programme cette année.   

vendredi 12 juillet 2019

Voyage au fil des page : Instant de guerre (1937-1938)









            Cette année j’ai eu le temps de lire. Alors si vous cherchez un peu de lecture pour cet été, n’hésitez pas à vous rendre dans la rubrique Voyage au fil des pages. Après les bandes dessinées, je vous propose un témoignage, petit format, facile à emmener dans votre valise. Je vous avais déjà parlé de Laurie Lee pour sonbel ouvrage, Un beau matin d’été. Ce volume, était le second de sa trilogie autobiographique, il s’y concentrait sur son voyage en Espagne à l’aube de la guerre civile. Son enfance en Grande Bretagne avait été traitée dans le très poétique premier tome, Rosie ou le goût du cidre. Les deux premiers ouvrages peuvent se lire indépendamment l’un de l’autre ou bien dans le désordre, comme je l’ai, accidentellement, fait. Le troisième tome, quant à lui nécessite d’avoir au moins lu Un beau matin d’été. Intitulé Instant de guerre (1937-1938), Laurie Lee y clôt le récit de sa jeunesse par son témoignage de combattant durant la guerre civile.

vendredi 5 juillet 2019

Basilique San Vicente : Surprise au pied des remparts


            Reprenons les visites, après plusieurs lectures sur le blog. Pour cela je vous propose le calme d’Avila, avec la visite de la basilique San Vicente. Située à l’extérieur des murailles, on aurait tendance à la laisser de côté bien qu’on ne puisse pas la rater depuis le chemin de ronde. En effet, comme vous pouvez le constater vous-même, sa silhouette est assez singulière. C’est un monument très particulier et je peinerais bien à le rapprocher d’un autre de ma connaissance. Prenez votre temps pour cette jolie visite et suivez-moi à la fraîcheur de l’église.


dimanche 16 juin 2019

Voyage au fil des pages : Lépante

Résultat de recherche d'images pour "lepante les grandes batailles"


            
Aujourd’hui je vous propose à nouveau une bande-dessinée sur le blog. Rien à voir avec l’enquête surprenante de Nuit noire sur Brest, que je vous avais présentée dernièrement. Rien à voir ? Pas tout à fait. Nous avions embarqué dans ces pages sur un sous-marin républicain, et nous reprenons cette fois-ci le chemin de la mer. J’aime beaucoup les romans, musées, films en lien avec l’univers maritime. Comme nous ne sommes pas à une contradiction près vous noterez que j’ai choisi de bloguer sur une région qui n’a aucun accès à la mer… Revenons-en à la bande dessinée du jour, intitulée sobrement Lépante.

dimanche 9 juin 2019

Voyage au fil des pages : Nuit noire sur Brest


Résultat de recherche d'images pour "nuit noire sur brest"

            J’étoffe en ce moment la rubrique Voyage au fil des pages. Elle vous propose différentes lectures pour préparer ou prolonger votre périple espagnol. Aujourd’hui nous allons faire escale à Brest. Ne faîtes pas ces yeux ronds, vous le savez j’aime vous faire quelques farces. Rappelez-vous je vous avais déjà emmené dans lacathédrale de Nantes pour gloser sur Burgos. Nous voilà donc dans les pages d’une bande-dessinée intitulée : Nuit noire sur Brest - Septembre 1937 La guerre d'Espagne s'invite en Bretagne.

samedi 25 mai 2019

Voyage au fil des pages : Le temps de l’Espagne (XVIe – XVIIe siècles)

Résultat de recherche d'images pour "Le temps de l’Espagne (XVIe – XVIIe siècles)"

            J’avais un peu tardé dans la publication de mon dernier article car j’avais dû procéder à quelques lectures. Je m’étais égarée entre les pages d’un ouvrage de Bartolomé Bennassar et Bernard Vincent, particulièrement intéressant. Rappelez-vous, lors de notre dernière balade nous avions visité le palais du duc de Lerma, qui « régna » sur l’Espagne à l’époque de Philippe III. C’est donc à cause de lui que j’ai été amenée à feuilleter Le temps de l’Espagne (XVIe – XVIIe siècles). Derrière ce titre ambitieux, se cache un ouvrage passionnant.

samedi 18 mai 2019

Palacio de Lerma : Une demeure quasi royale



            Cette année 2019, la grande exposition « edades del hombre », se tiendra à Lerma. Je viens, à cette occasion, de m’apercevoir que j’ai omis de parler de cette jolie ville que j’ai déjà visitée. Chose rare, nous allons inaugurer la section sur cette localité par une visite de l’hôtel le plus en vue de la ville, le parador de Lerma, installé dans un ancien palais. Quand je dis palais, oubliez les « petits » palais que nous avons visités précédemment à Avila, Valladolid, Burgos… On parle ici d’une immense demeure ducale.

vendredi 19 avril 2019

Homenaje a los Mayores, la douceur de Palencia incarnée



            Après la statue du pèlerin-restaurateur je vous en propose une autre qui vous touchera sans aucun doute. Pour cette présentation, rendez-vous dans la douce ville de Palencia, sur le paseo Salón. Lieu fort agréable, on y trouve l’ombre dans la journée, de l’animation en soirée. Les familles s’y retrouvent, et sur eux veillent les deux statues à los Mayores.

samedi 13 avril 2019

Monument à Pedro Payo : Un pèlerin bien sédentaire


            J’aime les statues, ce n’est pas une nouveauté, en particulier celles disséminées dans le paysage urbain des villes castillanes. Aujourd’hui nous allons faire halte à Villalcázar de Sirga, qui est connue pour sa belle collégiale. Elle fera, plus tard, l’objet d’une présentation sur le blog. Aujourd’hui c’est la statue située juste en face qui retient mon attention. Elle rappelle à quel point le chemin de Compostelle est important dans la région.