samedi 2 juin 2018

Zaragoza : une palette historique multiculturelle


Basilica del Pilar

            Achevons cette série de trois articles par une de mes villes préférées, Saragosse ! Longtemps j’ai voulu visiter cette ville, mais quand on veut aussi découvrir León, ou Zamora il faut forcément faire des choix. C’est donc par un matin brumeux que j’ai passé le col du Somport en direction de cette ville que j’avais mis cinq ans à inscrire dans mon programme de voyage. Un élément m’avait définitivement décidé : les cours suivis sur l’Espagne médiévale et les émirats, et, en particulier, celui sur l’Aljaferia. La ville sut me séduire au-delà de mes espérances.

samedi 26 mai 2018

Pamplona : De la cité militaire à la ville festive

[Avertissement : Cet article aurait du sortir il y a près d'un mois. Etant donné l'actualité liée à Pampelune je n'ai pas souhaité publier à ce moment, pour ne pas donner l'impression de profiter des nombreuses recherches sur internet liées à la décision de justice prise en Espagne. Désormais, même si l'affaire continue de faire débat, il est temps de permettre à cet article de paraître. J'espère que vous comprendrez ce choix éditorial.]

Immeubles de la place principale 

            Toujours hors des frontières traditionnelles du blog, après Vitoria au Pays Basque une autre ville nous attend pour les voyageurs venant de France. Pampelune, en Navarre, ville, elle aussi, depuis longtemps sur ma liste de voyage. « On la fera un jour en revenant », une phrase qui n’avait jamais été suivie d’acte. Mais la faire en descendant en Espagne était impossible puisque nos dates tombaient alors à la Saint Firmin, loin d’être idéal pour une première approche de la ville. L’occasion de partir un peu plus-tôt en 2017 me permit, enfin, de commencer par elle, et je ne fus pas déçue.

lundi 23 avril 2018

23 avril, Día de Castilla y León

Si vous avez vu passer cette affiche vous vous êtes surement demandé
de quoi il s'agissait 

Aujourd’hui, 23 avril, c’est le jour de la Castilla y León. Vous voici bien avancés. Une explication est donc nécessaire. C’est vrai que les journées de célébration pullulent désormais, et on pourrait bien s’y perdre. La journée de célébration de l’autonomia castillane remonte à 1986.

samedi 24 mars 2018

Vitoria : Une charmante étape en pays basque


La cathédrale neuve

            Après nous être rendu à Burgos je vous propose de quitter à nouveau la Castille. Comme annoncé il y a quelques temps, le blog compte sortir, un peu, de ses frontières traditionnelles. Je vous propose, dans le mois à venir de découvrir trois villes qui se trouvent sur la route entre la Castille et la France. J’espère, avec cette petite série, proposer une réponse aux voyageurs qui me questionnent parfois sur les étapes possibles sur la route de la France à la Castille. Commençons par une ville que j’ai récemment découverte : Vitoria.

lundi 19 mars 2018

Iglesia San Anton : Le nouveau visage d'un quartier




Aujourd’hui nous revenons en Castille, dans une ville que les lecteurs du blog connaissent bien. Nous voilà à Burgos dans la rue d’un grand monument de la ville : le monastère de Las Huelgas. Mais ce n’est pas lui que je vous propose de découvrir, puisqu’il a déjà été l’objet d’un article. C’est un minuscule monument, en comparaison de son voisin, dans lequel nous allons rentrer. C’est la petite iglesia de San Antonio Abad, récemment restaurée qui va nous intéresser.

vendredi 16 février 2018

Castelo de Bragança : Un autre regard sur notre histoire



            Comme annoncé dans le dernier article, le blog sort des frontières de la région, et même du pays. La Castilla y León possède une longue frontière commune avec le Portugal. Lorsque l’on visite Puebla de Sanabria, son château par exemple, on a bien conscience d’être sur une terre de frontière. Les offices de tourisme construisent leurs brochures avec la ville portugaise voisine. Cette ville c’est Bragança. De ce côté de la frontière, nous avons aussi une ville fortifiée, et un château. Les deux villes ne se ressemblent pas, leurs forteresses non plus.  C’est celle du Portugal que je vous emmène visiter aujourd’hui. Les photos en intérieur étaient interdites.

dimanche 28 janvier 2018

De nouveaux horizons


Escapade en Castilla y Leon est mon premier, et jusque ici mon seul blog. Mon premier article est paru le 15 septembre 2013, cela faisait quatre étés que je découvrais la région espagnole. Depuis 336 articles se sont joins à ce message de bienvenue. Le blog a connu des périodes fastes, et d’autres de quasi abandon. Les études, les autres loisirs, l’absence d’inspiration ont été parfois la cause de ce délaissement. Le blog est aujourd’hui loin de recenser tout ce que j’ai vu en Castille, et j’y ferai encore de belles visites. J’ai toujours beaucoup à apprendre, à commencer par la langue espagnole. Là, traînent encore deux idées d’article pour Ponferrada, ici un autre pour Salamanque, plus loin encore quelques-uns pour Avila. Il y a encore mille choses que je veux visiter, le castillo de la Mota, ou celui de Cuellar, les églises romanes de Zamora, le village de Pedraza, Benavente… Je suis loin de connaître vraiment la région.

Direction Vitoria ?
Mais en prenant goût à la Castille j’ai aussi voulu aller au-delà de ses frontières, j’ai visité Saragosse, Pampelune, Vitoria, Bragancia et même, rappelez-vous Madrid. Je souhaite que le blog, à son tour, reflète cette vision élargie. Il va conserver son nom, car la région reste la base de son contenu, mais comme il le faisait avec la rubrique « à deux pas de la Castilla y León », il va s’étoffer d’autres découvertes. On verra ainsi naître une rubrique « Entre France et Castille », pour vous présenter des visites à découvrir en chemin. Probablement, plus tard, apparaîtront aussi quelques visites madrilènes.

Nous avions déjà quitté la Castille pour Yuste par exemple

L’idée est d’une part de partager encore et toujours de nouvelles découvertes, qui m’ont touchée, séduite ou même déçue, mais aussi de répondre à certains de mes lecteurs. Ceux avec qui j’échange pour préparer leur voyage est qui parfois me demandent des conseils sur ce que l’on peut découvrir en chemin ou en marge de cette région que j’aime tant.

Un tour à Madrid ?

J’espère que ce léger changement de ligne éditoriale ne vous déplaira pas et vous permettra de découvrir toujours plus d’idées de voyage.  

jeudi 25 janvier 2018

La cathédrale de Ciudad Rodrigo : L'indestructible





L’article arrive avec beaucoup de retard car sa rédactrice a rencontré quelques différents avec la technologie du XXIe siècle, et que son ordinateur a décidé de prendre sa retraite de façon impromptue.  


Il ne manque qu’une cathédrale de la région sur le blog, Ciudad Rodrigo. Je vous emmène la visiter. Si cette ville n’est pas une capitale de province, elle est néanmoins très importante dans l’histoire. A deux pas du Portugal elle fut un lieu de tension militaire notamment durant la guerre d’Indépendance. La cathédrale est donc installée dans une ville fortifiée, et constitue une des pièces maîtresses du patrimoine et du parcours touristique de la ville. Pas de photos d'intérieur, elles sont interdites. 



         La cathédrale Santa Maria commence à s’élever à la fin du XIIe siècle, sans que les historiens ne puissent s’accorder sur une date. C’est donc une église assez massive, héritière des derniers feux de l’art roman. Construite, suite à la naissance de ce diocèse, elle doit s’affirmer dans une Espagne où les tensions religieuses sont très fortes. On n’a pas reconstruit plus tard de cathédrale gothique, mais on a agrégé sur le monument quantité d’éléments jusqu’au XVIIIe siècle. Cette cathédrale est donc un charmant mélange de styles. Par exemple on fait appel, au XVIe, à un architecte de renom Rodrigo Gil de Hontañon pour reconstruire entièrement une chapelle.



Comme à El Burgo de Osma la tour est assez tardive, elle apparaît telle que nous la connaissons au XVIIIe siècle. Elle remplace l’ancienne tour, qui, victime du tremblement de terre de Lisbonne, permet à Juan de Sagarbinaga d’exercer son talent d’architecte. Il avait quelque temps plus tôt travaillé sur le grand chantier de la cathédrale de Salamanque. Durant la guerre d’indépendance, début XIXe siècle, la tour subit les affres des combats et les impacts des boulets sont encore visibles aujourd’hui. La cathédrale a la chance d’avoir toujours intéressé et a donc bénéficié de travaux variés durant toute son histoire. Classée dès 1889, elle bénéficie d’une protection que beaucoup d’autres monuments n’obtiendront que dans les années 1930. 


 En décembre 1992 le musée de la cathédrale est inauguré. Il est alors composé de quatre pièces. Moins de quinze ans après son ouverture, en 2006, il ferme ses portes. La ville vient alors de recevoir l’exposition itinérante las Edades del Hombre, et connaît un nouveau souffle touristique. Après quatre années de travaux, il retrouve ses visiteurs et propose tout de même plus de 150 pièces diverses et variées à la vue des visiteurs. En parallèle de cette amélioration de l’offre touristique, la tour est fermée pour une année entière de travaux. Elle a rouvert au public en 2014. Si vous le souhaitez, et que vous êtes là à la bonne heure, vous pourrez vous acquitter d’un droit d’entrée supplémentaire et aller admirer la vue sur la ville depuis ses hauteurs. Le cloître est une des pièces principales du monument, une restauration des chapiteaux avait eu lieu en 1911. Il connaît actuellement un programme de restauration soutenu financièrement par la région




La cathédrale fait partie des immanquables quand vous vous arrêtez dans cette ville, et n’oubliez pas pour varier les plaisirs et surtout les visites, que vous trouverez en face le surprenant musée dupot de chambre.

A bientôt, pour de nouvelles découvertes


Sources principales :

HERNANDEZ VEGAS M., 2012, Ciudad Rodrigo. La Catedral y la Ciudad, Valencia

J.M.B., 2010, « Ciudad Rodrigo reabre su Museo Diocesano y Catedralicio », in elmundo.es



mardi 26 décembre 2017

La cathédrale d'El Burgo de Osma : L'orgueil d'une ville


            En ce lendemain de Noël je vous propose de découvrir une cathédrale, en effet toutes celles de la région n’ont pas encore fait l’objet d’un article sur le blog. Avouons-le certains articles sur les premières cathédrales mériteraient aussi d’être réécrits. Mais penchons-nous sur la cathédrale qui nous intéresse, celle d'el Burgo de Osma que j’ai enfin pu visiter cette année. C’est le monument phare de cette petite ville très touristique. Les photos étant malheureusement interdites, vous n’en verrez pas l’intérieur.

mercredi 13 décembre 2017

Iglesia de San Miguel : A l'aube d'un nouveau règne ?


Aujourd’hui le blog vous donne rendez-vous à Ségovie, pour visiter une église. Accolée à la Plaza Mayor, je n’avais jamais remarqué San Miguel. C’est lors de mon passage éclair dans la ville, l’été dernier, que j’ai poussé la porte du monument. Cette église imbriquée dans les bâtiments qui donnent sur la place, a connu quelques heures de gloire. Elle était à la fin du Moyen âge, une des églises les plus importantes de Segovie